sirenemelusine

04 août 2006

fripouille est revenu!!!!!!!!!

reourfripouille

à droite Gribouille et à gauche Fripouille..

6 jours absent..et même pas affamé

ni le poil en bataille

ni apeuré....

mais où passe t il son temps quand il fugue????

et à même pas deux mois!!!!

ça promet!!!

DSCF1901

un petit brossage quand même

et je me laisse faire sans broncher....

DSCF1906

et je retrouve ma place sur le lit!!!

Posté par sirenemelusine à 21:38 - les chats - Commentaires [3]

03 août 2006

prénoms d'aujourd'hui

dans ma petite boutique de rochefort

je fais des plaques de porte personnalisées..

et aujourd'hui les prénoms étaient plutôt originaux...

je n'ai pas pensé à les photographier

il y avait

Maéliss

Gwennan

Koupaîa

Nanon

Younis

Brieg

Lena

Korydwenn

Nolwenn

Pierrick

Donovan

Nathanael

Colyne

Eponine

Anaêlle

dépaysant tout ça..non????

c'est bien le premier jour où j'ai autant de prénoms "originaux"....

les plaques sont comme ça

DSCF1885

vous pouvez en cliquant sur le lien a droite

"la petite boutique de mélu"

voir mes autres oeuvres...

Posté par sirenemelusine à 20:27 - *ma vie de maintenant - Commentaires [0]

02 août 2006

Fripouille a fugué...

DSCF1872

depuis la fugue de gribouille,

j'ai décidé de "permuter" les noms de mes deux petits chatons..

car celui qui a fugué est une vrai petite fripouille

alors comme c'est fripouille le plus sage

et bien il s'appelle "gribouille" maintenant

donc fripouille(alias gribouille) a fugué.

il n'a pas deux mois

et c'est la deuxième fugue!!

il doit tenir de sa mère,de sa grand mère

et de son arrière grand mère

qui sont des chattes de "pleine campagne"

élevées en complète liberté

sur la photo

vous l'aurez peut être deviné

c'est celui de gauche

c'est la dernière fois que les deux petits freres étaient ensembles.

mimine le mère s'absente longtemps...

peut être va t elle voir son "fugueur"???

c'est ce qui c'était passé lors de leur première fugue...

il y avait eut un gros orage,et elle était revenue avec eux...

aujourd'hui

il a plu

mais pas suffisament....

Fripouille s'est trouvé une nouvelle copine

et passe toutes ses nuits avec elle...

c'est LAOUEN

DSCF1887

Posté par sirenemelusine à 22:55 - les chats - Commentaires [0]

24 juillet 2006

comme l'eau se souvient....

Comme l'eau se souvient de ceux qui s'y seraient plongé
Moi je me rappelle encore, je n'ai pas renoncé
Assis de l'autre côté du mur, je vois ces gens passer
Comme une caricature dans le jour effacé

On se retourne un matin
On se réveille ailleurs
Avec des ailes au bout des mains
Ni moins bon ni meilleur

Et cette main qui me tient
Comme l'eau se souvient
Nous n'aurions pas dû nous connaître
Comme le jour ne pas naître

J'attendais juste quelque chose, je suis passé par là
Mais le bassin était vide et la grille était close
Je me suis installé dans ce matin où il était une fois
Avant que tout ne soit éteint, tu restais là

Et cette main qui me tient
Comme l'eau se souvient
Nous n'aurions pas du nous connaître
Comme le jour ne pas naître

Comme l'eau se souvient d'un corps qui s'y serait plongé
Moi je me rappelle encore, je n'ai pas renoncé
A quelque chose en plus
A quelque chose en moins
Comme l'eau qui se rappelle
Comme l'eau qui se souvient

Nous n'aurions pas du nous connaître
Comme le jour ne pas naître

Nous n'aurions pas du nous connaître
Comme le jour ne pas naître

F.Pagny

Posté par sirenemelusine à 00:23 - chansons,textes ,poesie - Commentaires [2]

22 juillet 2006

là où je t'emmenerai...

C'est au bout du regard
Là ou les bateaux quittent la mer
Là, où l'horizon est tellement plus clair
Sous la belle étoile celle qui te dit que la vie ici
ne sera jamais rien que ton amie

C'est au fond de tes yeux
là, où le monde effleure tes rêves
Là, où le bonheur n'est plus un mystère

C'est là que je t'emmènerai sur la route
et si le soleil le savait
mais j'en doute, il viendrait
Là, où je t'emmènerai
Aucun doute, il s'inviterait
pour nous éclairer

Nous longerons la mer
nos vie couleront sans un hiver
comme un matin d'été, un courant d'air
Et tout au long de ta vie
que s'écarte les nuages
je serais là à chaque fois que tu auras besoin de moi
Regarde là-bas

C'est là que je t'emmènerai sur la route
et si le soleil le savait
mais j'en doute, il viendrait
Là, où je t'emmènerai
Aucun doute, il s'inviterait
pour nous réchauffer
pour nous accompagner

Là où je t'emmènerai
Aucune peur, ni aucun doute
Le monde est toujours en été
Pas de douleur et pas de déroute
C'est là que je t'emmènerai
Sur ma route
pour te réchauffer et te protéger
Sans t'étouffer
Je t'emmènerai

F.Pagny

Posté par sirenemelusine à 19:58 - chansons,textes ,poesie - Commentaires [0]

21 juillet 2006

NU.....

.......age....!!!!:))

2005_0906Image0025

22H10 dans le morbihan

et oui ...ici à l'ouest..il ne fait pas encore nuit

une lueur orange envahit l'espace

la pelouse est orange

le ciel est orange

2005_0906Image0024

l'orage gronde au loin

la nuit tombe petit à petit

2005_0906Image0001

2005_0906Image0005

il est temps de rentrer....

bonne nuit

Posté par sirenemelusine à 23:54 - ciel et nuages - Commentaires [0]

20 juillet 2006

la horde du contrevent

Vent de face.

Toujours. Tantôt souffle caressant, tantôt déflagration infernale.

Furtif, foudre ou furvent,

le vent ne s'apprivoise pas,

ne se combat pas,

il se subit.

La Horde, elle, le remonte. Avec l'objectif d'atteindre sa source, cet Extrême-Amont mythique resté jusqu'à présent hors de portée des hommes.

C'est la trente-quatrième Horde de l'histoire et d'aucuns voient en elle la meilleure. Capable, sinon de réussir, du moins de dépasser toutes les précédentes tentatives.

Ses membres ont été formés, longuement, durement et exclusivement, en ce but :

subir le vent sans reculer,

subir le vent mais avancer.

Ils sont vingt-trois, chacun a son poste à tenir, son rôle à jouer, chacun apporte sa force et ses talents pour faire de la Horde un groupe autonome, soudé, solide et solidaire. Devant, il y a Golgoth, le traceur ; puis viennent le prince, Pietro della Rocca, Sov Strochnis, le scribe, Caracole, le troubadour, Callirhoé, la feuleuse, Oroshi, l'aéromaître... jusqu'aux crocs, qui ferment la marche et portent bagages.

Et ils avancent.

A travers la steppe,

à travers l'eau,

les montagnes et les glaces.

Ils subissent les assauts du vent, mais aussi ceux des hommes,

car tout le monde ne souhaite pas les voir réussir.

Il leur faut se battre, parfois avec des armes,

parfois avec des mots,

toujours avec courage.

Les dangers, les obstacles, sont autant d'épreuves qui ébranlent leur foi dans leur mission.

Ce voyage au bout du monde,

c'est aussi un voyage au bout d'eux-mêmes.

Pour trouver quoi ?

..............

;)

A.Damassio

Posté par sirenemelusine à 22:43 - chansons,textes ,poesie - Commentaires [1]

16 juillet 2006

une fée de verre

2005_0906Image0001

Trois p'tits tours et silence, c'est ça qui m'affecte
Quand on m'aime je danse
Quand on veut j'apparais
Trois p'tits tours et silence
J'suis pas en latex
Quand on m'oublie
Le sens de ma vie
Disparaît

Faire un vœu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
Je suis là
Pour celui et pour ceux
Qui n'ont pas froid aux yeux
Qui croient en moi
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
Tout est là
C'est un style, c'est facile
Quand on est Mélusine
Oh, Vite dépêche-toi

Avant que tout s'éveille
Attrapez-moi
Mais pas le bout des ailes
Une fée c'est fragile parfois
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeu de main, je de aime
Et moi

Trois p'tits tours et silence
C'est ça qui me choque
Quand ma peine est immense
Je change l'or en toc
Trois p'tits tours de passe-passe
Moi j'en ai des stocks
Si ma baguette casse
Que le grand Cric me croque

Faire un vœu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
Je suis là
Pour celui et pour ceux
Qui n'ont pas froid aux yeux
Qui croient en moi
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
Tout est là
C'est un style, c'est facile
Quand on est Mélusine
Oh, Vite dépêche-toi


Avant que tout s'éveille
Attrapez-moi
Et voir mes étincelles
Une fée c'est magique en soi
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeu de main, je de aime
Et moi

Mylène farmer

et ma fée d'anniversaire

Posté par sirenemelusine à 21:24 - rochefort en terre - Commentaires [0]

15 juillet 2006

LOST

 

LOST

Comme lui

mon jumeau astral

j'ai eut un an de plus aujourd'hui

terry

jumelle

meme jour..meme année....

Posté par sirenemelusine à 23:44 - *ma vie de maintenant - Commentaires [2]

14 juillet 2006

ROMANCE

11

Tu peux tourner moi je m'en balance
Les amants se font au printemps
D'un brin de lilas d'une romance
Le bonheur ça peut se faire en tournant
Y'a quelquefous le désespoir
Qu'on rencontre dans un square
Pourtant les filles sont si jolies
Que les gars font des folies
Tant que peut tourner la vie

Léo Ferre

Posté par bleucommelenfer à 10:50 - chansons,textes ,poesie - Commentaires [0]